LES PARTENAIRES

Étendu sur 18 départements, avec 12 131 000 habitants le territoire de l'EPTB est très dense. Dans ce cadre Seine Grands Lacs travaille en collaboration avec les acteurs de son territoire dans le but d'informer et sensibiliser aux risques inondation et sécheresse. Les 4 lacs-réservoirs de Seine Grands Lacs, bien au delà des fonctions techniques de régulation des débits qui ont justifié leur création, sont devenus au fil des ans des enjeux majeurs pour le développement des territoires où ils sont implantés. On relèvera ainsi le rôle fondamental pour la biodiversité des lacs de Champagne-Ardenne, ainsi que leur attrait incontestable pour le développement économique de toute une région. En outre le lac de Pannecière s'inscrit également au coeur de l'action touristique des 6 grands lacs du Morvan

Les acteurs de l'État

 
 

Les services de l'Etat jouent un rôle essentiel pour la gestion hydraulique des ouvrages exploités par l'EPTB Seine Grands Lacs. Présents à l'échelle du bassin et à l'échelle locale pour la protection des populations et la surveillance des rivières, ils veillent à l'application du règlement d'eau définit par le Préfet de bassin et à la bonne tenue des ouvrages par des contrôles réguliers.

 

 

À l'échelle du bassin

Les ouvrages hydrauliques exploités par l'EPTB Seine Grands Lacs, sont soumis à la réglementation de l'Etat en matière de gestion hydraulique. Le Préfet de la Région Ile-de-France est le Préfet coordonnateur du bassin Seine-Normandie, celui-ci définit les règlements d'eau après consultation des organismes de bassin et enquête publique. Ils sont ensuite signés par les Préfets locaux. L'EPTB s'adresse aux préfectures locales pour obtenir le cas échéant des dérogations à la gestion normale des ouvrages notamment en cas de crues ou sécheresse, les Préfets ont alors un rôle de "Police de l'eau". Ils sont tenus d'informer le Préfet coordonateur de bassin pour avis quant à la dérogation au règlement d'eau.

À l'échelle locale

En cas de situation de crise, les Préfets de l'Aube, de la Nièvre, de la Haute-Marne et de la Marne peuvent prendre la main sur l'exploitation des lacs, notamment au travers du plan Orsec (organisation des secours). Le PPI local (Plan Particulier d'Intervention) mettent en oeuvre les plans de secours à la population en cas de désordre aux ouvrages menaçant la sécurité civile. A l'échelle de la métropole parisienne, c'est le Secrétariat Général de la Zone de Défense et de Sécurité qui gère le plan Orsec, l'EPTB travaille étroitement avec le SGZDS pour sensibiliser les franciliens aux risques inondations.

La surveillance des rivières (Seine amont et Marne amont) et la prévision des crues sont confiées localement aux agents de la DREAL Champagne-Ardenne via le SPC SAMA et aux services de la DRIEE Ile-de-France via le SPC SMYL (Seine moyenne, Yonne, Loing) qui agit jusqu'à l'aval de l'Ile-de-France. L'EPTB travaille en étroite collaboration avec ces acteurs avec qui, il échange des données sur l'état de remplissage des lacs.

Au titre du suivi et du contrôle des ouvrages, les DREAL Bourgogne et Champagne-Ardennes  s'assure que l'EPTB prend ses responsabilités pour la tenue des ouvrages par des visites annuelles, des visites techniques approfondies, etc.

 

Les acteurs locaux

 
 

Les acteurs locaux sont les premiers partenaires de l'EPTB sur son territoire. Ensemble ils collaborent à la prévention des inondations et aux actions environnementales. Ainsi les échanges constructifs facilitent la mise en place de plans de gestion (environnementaux et eau), la sensibilisation et l'information du public et des élus.

 

Environnement

Épaulé par des groupes de chercheurs tel que le PIREN Seine ou le Conservatoire botanique du Bassin parisien, l'EPTB recueille et partage des données sur la connaissance de la flore et des eaux sur ses emprises.

À une échelle plus locale, l'EPTB s'est engagé auprès des Régions Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté pour la mise en oeuvre d'une charte de la biodiversité. Avec l'Office français de la biodiversité et le PNRFO (Parc naturel régional de la forêt d'Orient), qui sont gestionnaires des réserves naturelles présentes sur les emprises des lacs, Seine Grands Lacs collabore à la mise en place de plans de gestion environnementaux. Les syndicats de rivières locaux, les fédérations de pêche et associations de pêche quant à eux travaillent sur la thématique piscicole.

Le secteur associatif est également présent sur des problématiques autour de la connaissance de la faune & la flore à travers la Ligue de la protection des oiseaux et le Conservatoire des espaces naturels de Champagne-Ardenne

Prévention des inondations

Le Préfet coordonnateur de bassin et les divers services de l'Etat intéressés ont confié à l'EPTB Seine Grands Lacs des missions d'animation au titre de la politique publique de gestion du risque inondation (SLGRI, PGRI). L'EPTB par son statut est au coeur des parties prenantes sur son territoire et à travers cette mission il invite tous les acteurs à prendre part à la SLGRI.

L'EPTB anime également des Programmes d'actions de prévention des inondations où les collectivités, les intercommunalités, les communes sont parties prenantes et bénéficient des actions de ces programmes. C'est le cas pour Troyes Champagne Métropole qui a mis en place un PAPI d'intention. Grâce aux PAPI c'est une multitude d'acteurs qui entre en jeu : des syndicats de rivières, des associations (AFEPTB, IFFO-RME, etc.), des experts comme la MNR, l'Agence de l'eau, des opérateurs de réseaux (EDF, SNCF, RATP, etc.), et tous mettent en oeuvre des actions pour sensibliser, renforcer la sécurité face au risque inondation.