Info crue : point de situation sur la gestion des lacs-réservoirs

Plusieurs tronçons du bassin ont été mis en vigilance jaune par le Service de Prévision des Crues (Vigicrue) dès le 15 janvier sur la Marne pour préparer au risque de débordements localisés. La vigilance jaune s’est généralisée à partir du 31 janvier sur la majorité des tronçons du bassin, et s’est amplifiée en vigilance orange sur le tronçon Marne de Condé à Charenton depuis le 5 février.
Les lacs dérivent actuellement l’excédent de débit, conformément aux règles de gestion, permettant de maintenir un débit stabilisé à l’aval. Aucun délestage n’a été réalisé et la gestion en cours permet un abaissement significatif de la ligne d’eau sur l’ensemble des tronçons aval situés sur les axes régulés de la Marne, la Blaise, la Seine, l’Aube et l’Yonne.

Publié le

L’effet des lacs-réservoirs sur les hauteurs d’eau correspond à des abaissements estimés à 23 cm à Pont-sur-Seine, 51 cm à Montereau, 71 cm à Meaux, 61 cm à Gournay-sur-Marne et 71 cm à Paris-Austerlitz.

L’écrêtement des débits effectué par les 4 lacs-réservoirs depuis le 15 janvier a généré en date de ce lundi 8 février un surstockage de 135 millions de m³ par rapport aux objectifs de gestion, portant le volume disponible dans les retenues à 31 % de la capacité totale. A cette époque de l’année, le volume théorique disponible est normalement de 47 %.
A la date du 8 février, le volume stocké dans les 4 lacs-réservoirs représente 583 millions de m³.
Le volume encore disponible pour l’écrêtement des crues est de 268 millions de m³.

 

Télécharger le bulletin complet du 8 février 2021