Seine Grands Lacs en bref

Reconnu Établissement public territorial de bassin (EPTB) en février 2011, Seine Grands Lacs est l'acteur majeur de l’eau sur le bassin amont de la Seine.

Pour tout savoir sur Seine Grands Lacs en 4 minutes !

La gouvernance

Seine Grands Lacs agit dans le cadre du plan Seine en faveur de la réduction de la vulnérabilité des territoires aux inondations.

Depuis 1950, Seine Grands Lacs est un syndicat mixte, composé d’élu-e-s de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et des Agglomérations de Troyes Champagne Métropole, de Saint-Dizier, Der et Blaise , du Pays de Meaux, de la région Grand Est et de la Métropole du Grand Paris.

 

Seine Grands Lacs œuvre au quotidien sur 19 départements couvrant 4 régions, pour veiller au maintien de la quantité et de la qualité de l’eau de la Seine et ses principaux affluents.

 

Les missions

Seine Grands Lacs assure la double mission historique d’écrêter les crues d’hiver et de printemps et de soutenir les débits de la Seine et de ses affluents (Aube, Marne et Yonne) en été et en automne. Son action est efficiente dès l’aval immédiat de ses ouvrages.

Dans le contexte du changement climatique, Seine Grands Lacs développe de nouvelles actions destinées à compléter le dispositif de gestion des inondations et des étiages et à réduire les dommages prévisibles liés à ces phénomènes.

Découvrez le fonctionnement des lacs-réservoirs en vidéo et en moins de 3 mn !

PHASE DE REMPLISSAGE

En hiver et au printemps, une partie de l’eau des rivières est dérivée pour être stockée dans le lac-réservoir, ainsi que pour limiter le risque d’inondation en période de crue.

Une partie de l’eau est dérivée pour être stockée dans le lac-réservoir.

PHASE DE RESTITUTION

La réserve d’eau stockée est rendue aux rivières en été et en automne pour maintenir un débit suffisant pour les différents usages (alimentation en eau potable, agriculture, industrie).

La réserve d’eau stockée est rendue aux rivières.

Les ouvrages hydrauliques

Seine Grands Lacs est propriétaire et gestionnaire de 4 barrages-réservoirs du bassin de la Seine. Les lacs-réservoirs comptent parmi les plus grands lacs artificiels d’Europe.

Les chiffres clés...

  • 805 millions de m3
  • 67 km de canaux
  • 9 940 hectares (superficie totale des lacs), soit la superficie totale de la ville de Paris
  • 40 km de digues

Lac d'Orient

Le lac d'Orient, dit lac-réservoir Seine, situé en Champagne humide, d’une capacité de remplissage de 185 millions de m3, a été mis en service en 1966. Ce lac artificiel a pour mission de renforcer le débit de la Seine en étiage et de limiter les risques d'inondations à l'aval.

  • Département de l'Aube
  • 208 millions de m3
  • 2 300 ha

Télécharger la plaquette du lac-réservoir Seine

Lacs Amance et lac du Temple

Les lacs Amance et Temple, formant le lac-réservoir Aube, également situés en Champagne humide à proximité du lac d'Orient, ont été mis en service en 1990. le lac-réservoir est constitué de deux bassins : le lac Amance à l'Est et le lac Temple à l'Ouest. Cet aménagement d’une capacité de remplissage de 152 millions de m3 a pour mission de renforcer le débit de l'Aube en étiage et de diminuer les risques d'inondations à l'aval.

  • Département de l'Aube
  • 170 millions de m3
  • 2 320 ha

Télécharger la plaquette du lac-réservoir Aube

Lac du Der-Chantecoq

Le lac du Der-Chantecoq, dit lac-réservoir Marne, a été mis en service en 1974. Ce lac artificiel d’une capacité de remplissage 301 millions de m3, a pour mission de renforcer le débit de la Marne en étiage et de diminuer les risques d'inondations à l'aval. C'est le plus important des ouvrages gérés par Seine Grands Lacs.

  • Département de la Marne et de la Haute Marne
  • 350 millions de m3
  • 4 800 ha

Télécharger la plaquette du lac-réservoir Marne

Lac de Pannecière-Chaumard

Le lac de Pannecière-Chaumard, dit lac-réservoir Yonne, situé dans le Morvan, a été mis en service en 1949. Ce lac artificiel a pour mission de renforcer le débit de l'Yonne et de la Seine en étiage et de lutter contre les risques d'inondations à l'aval. Il a une capacité de remplissage de 75 millions de m3. C'est le plus ancien des ouvrages gérés par Seine Grands Lacs. Le barrage de type "à voûtes multiples et contreforts" adapté à la forme évasée de la vallée, est établi sur le courant de l'Yonne.

  • Département de la Nièvre
  • 80 millions de m3
  • 520 ha

Télécharger la plaquette du lac-réservoir Yonne

L'aménagement de la Bassée, un projet pilote

 

Seine Grands Lacs réalise un nouvel ouvrage dans le secteur de la Bassée (Seine-et-Marne), destiné à compléter le dispositif de protection contre les inondations et en réduire les dommages prévisibles. Ce projet consiste à aménager un espace endigué de 360 hectares capable de contenir 10 millions de m3 en cas de crue majeure de la Seine. Grâce à la construction d’une station de pompage et d’une digue longue de 7,8 km, sur le territoire de Balloy, Châtenay-sur-Seine, Égligny et Gravon. La conception et le fonctionnement du projet permettent le maintien des usages et de la majeure partie des propriétés du site actuel.

Le projet poursuit un objectif de reconquête de la biodiversité, par la valorisation écologique d’une zone humide exceptionnelle. 5 zones sont concernées, sur lesquelles sera reconstituée une mosaïque d’habitats typiques de la vallée alluviale de la Bassée (annexes hydrauliques de la Seine, milieux herbacés humides, milieux ouverts herbacés secs et boisements alluviaux).

Les Programmes d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI)

Côté prévention, les équipes de Seine Grands Lacs portent et animent des PAPI, Programmes d'actions de prévention des inondations.
L’objectif ? Atténuer les conséquences dommageables des inondations sur la santé, les biens, les activités économiques et l'environnement.

Le dispositif PAPI est un outil de contractualisation entre l‘État et les collectivités qui permet la mise en œuvre d'une politique globale à l'échelle du territoire à risque. C'est aussi un moyen de transition pour préparer la mise en œuvre de la directive inondation. Dans ce cadre, Seine Grands Lacs mène de nombreuses actions d’amélioration de la connaissance, d'expertise technique, de développement d’outils hydrauliques, d’outils de communication, de formation, d’information, notamment avec le dispositif EPISEINE, à destination du grand public, des acteurs économiques, des élus et des professionnels. Sur son territoire de reconnaissance, Seine Grands Lacs porte cinq PAPI :

Les équipes de Seine Grands Lacs

Présidé par Patrick OLLIER, Seine Grands Lacs compte plus de 130 agents répartis sur 11 services. Nos agents œuvrent au bon fonctionnement des ouvrages, à l'entretien de ses emprises mais aussi à la cohérence des actions de l'établissement sur son territoire.

  • La Direction Générale des Services
  • La Direction Générale Adjointe des Services en charge des Ressources (DGA)
  • Le Service Gestion et Valorisation du Patrimoine immobilier, environnemental et biodiversité
  • La Direction des Finances et de la Commande Publique
  • La Direction des Ressources Humaines
  • La Direction des Systèmes d’Information (DSI)
  • La Direction du Développement et du secrétariat général
  • La Direction de l’Appui aux Territoires (DAT)
  • La Direction de la Communication
  • La Direction de la Bassée et de l’Hydrologie (DBH)
  • La Direction des Aménagements Hydrauliques (DAMH)

Découvrez les missions des services

En résumé

  • Seine Grands Lacs est un établissement public dynamique et innovant. Un outil, au service d’une politique de solidarité entre les territoires et les populations de l’amont et de l’aval du bassin, entre les territoires urbains et les territoires ruraux et agricoles.

  • Pour remplir ces missions, Seine Grands Lacs s’appuie sur ses membres, ses partenaires et acteurs locaux, tous aussi dynamiques et engagés.

  • L’eau est un bien commun. Face aux enjeux, il faut la préserver et la protéger. C’est l’affaire de tous, de Seine Grands Lacs en particulier.

Retrouvez Seine Grands Lacs sur les réseaux sociaux