Travaux de rénovation de l’ouvrage de partage de Ruvigny

De juin à décembre 2020, l’ouvrage de partage de Ruvigny, sur le canal de restitution du réservoir Seine, a été complétement rénové.

Publié le

L’ouvrage


Créé en 1969, l’ouvrage de partage de Ruvigny permet d’organiser la restitution du réservoir et de répartir les débits entre le canal principal de Saint Julien et le canal secondaire de Baires. L’ouvrage n’ayant jamais été rénové depuis sa création, plusieurs travaux ont dû être faits afin de rendre l’ouvrage utilisable sur le long terme, mais aussi pour rentrer dans le processus de désamiantage des ouvrages de l'EPTB. De plus, la modification des systèmes de manœuvres (crémaillères remplacées par des treuils) et mise en place d’une automatisation de régulation des débits a été réalisée pour éviter les fluctuations de niveaux trop importants et ainsi diminuer l’érosion des berges des canaux.

Les travaux effectués :

 

  • Désamiantage des quatre vannes, remplacement des organes de manœuvre et des garde-corps, réfection des parements béton.
  • Réfection des chemins de services, création de plateformes bétonnées et remplacement de la clôture périphérique.
  • Rénovation de l’armoire électrique, dépose des équipements électriques et programmation de l’automate.


Durant cette période de rénovation, en plus des contraintes écologiques et météorologiques et les problèmes liés à la pandémie, les équipes ont rencontré quelques aléas de chantiers impliquant des travaux supplémentaires, toujours dans le but d’améliorer l’exploitation de l’ouvrage :

  • Vannes immergées à cause de la variation des hauteurs d’eau dans le canal ne permettant pas de visualiser leurs états
  • Vannes fissurées ou usées
  • Amélioration du système sur les conseils de l’entreprise titulaire, mise en place d’organes de sécurité tel que le béquillage, favorisant et sécurisant le travail des exploitants


Malgré les difficultés rencontrées, les travaux de rénovation étaient nécessaires pour pouvoir utiliser l’ouvrage. Les travaux ont permis une remise à neuf de toute la vantellerie et de son système de manœuvre, la rénovation des accès, routes, chemin, clôtures etc, ainsi que la mise en sécurité de l’ouvrage. L’équipe d’exploitation récupère alors un ouvrage neuf, fonctionnel et sécurisé, équipé de moyens modernes.