Titulaire

U(ne) directeur(trice) de la Bassée et de l'hydrologie (H/F)

Adjoint au directeur général des services

Publié le

L'EPTB Seine Grands Lacs (Établissement public territorial de bassin – Syndicat Mixte) agit à l'échelle du bassin versant amont de la Seine, facilite et coordonne l'action publique des collectivités territoriales sur l'ensemble du territoire à travers ses missions :

  • Gérer le risque lié aux inondations dans le bassin de la Seine en écrêtant les crues.
  • Soutenir le débit des rivières pendant la saison sèche.
  • Agir pour la réduction de la vulnérabilité aux inondations.
  • Assurer un rôle de conseil, d'animation et de coordination auprès des collectivités du bassin.
  • Préserver l'environnement.

recrute :

U(ne) directeur(trice) de la Bassée et de l'hydrologie (H/F)

Contexte

Seine Grands Lacs pilote le plus grand projet d’aménagement hydraulique en France afin de renforcer la protection de la région francilienne contre les inondations et poursuit un projet ambitieux de reconquête environnementale d’un territoire dégradé.
Cet aménagement de 600 M€ consiste en un ensemble de 9 casiers, sur une surface de 2 300 hectares, qui permettront l’écrêtement des crues importantes au bénéfice notamment de 800 000 habitants en zone inondable en Île-de-France.
Seine Grands Lacs accompagne ce projet d’un programme de restauration écologique hors norme. Bien au-delà de ses obligations de compensation réglementaire, l’établissement porte un panel d’actions visant à infléchir la perte de biodiversité supportée par le territoire du projet, la Bassée à l’aval de Bray-sur-Seine, depuis près de cinquante ans. L’objectif est de récréer des milieux naturels riches (zones humides, prairies, méandres de la Seine…).
La première tranche fonctionnelle de ce grand projet d’aménagement est l’opération de site pilote de la Bassée, dont les travaux sont en cours. Cette opération constitue le démonstrateur de ce grand projet d’aménagement de 115 M€, elle porte la création d’un ouvrage écrêteur de crue pouvant stocker 10 millions de m3 d’eau et la réalisation de 120 hectares d’actions écologiques.
La Direction de la Bassée et de l’hydrologie est représentante du maître d’ouvrage. Elle pilote le projet dans son ensemble, anticipe et prend les décisions, procède ou fait procéder aux arbitrages par la direction générale ou le président. Elle regroupe les principales compétences qui participent à la maîtrise de l’opération. Elle a pour objectif le respect du programme en termes d’enjeux, de coûts et de délais.
La Direction de la Bassée et de l’hydrologie contribue également à la connaissance du fonctionnement hydrologique du bassin amont de la Seine. Ainsi, au sein de la direction, le service hydrologie assure le développement d’outils numériques au profit de la connaissance, de la prévision et de la prise de décision relative à l’exploitation des lacs-réservoirs de l’EPTB. Le service a notamment en charge la concertation relative à l’exploitation, la validation des mesures de hauteur d’eau et de débit sur l’ensemble des stations de contrôle et la définition des objectifs de gestion des lacs-réservoir.
Pour sa Direction de la Bassée et de l’hydrologie, Seine Grands Lacs recherche un directeur ou une directrice.

 

Contexte hiérarchique

Sous la responsabilité du directeur général des services

Missions

  • Dans le cadre du collectif de direction et en transversalité avec les autres directions de l’établissement, assurer la gestion et le management de la DBH :
    • fixer les objectifs et proposer des axes de développement de l’activité et des missions,
    • gérer le plan de charge des agents,
    • assurer la conduite technique des actions et veiller au suivi budgétaire de la direction ;
  • Piloter le projet d’aménagement hydraulique de La Bassée (fonction d’écrêtement des crues de la Seine et de valorisation écologique d’une zone humide dégradée) :
    • tenir le calendrier et le budget,
    • assurer le pilotage technique et financier de l’opération via le lancement et le suivi des marchés d’études et de travaux, la vérification de la qualité des prestations réalisées, le suivi des inscriptions budgétaires, des demandes de subvention et des engagements,
    • assurer la concertation et la communication avec les acteurs locaux et les services de l’État,
    • rendre compte de l’avancement à la direction générale et aux élus ;
  • Veiller à la pertinence et au respect des objectifs d’exploitation des ouvrages de Seine Grands Lacs :
    • superviser les adaptations de gestion en fonction des contraintes hydrologiques et des travaux envisagés,
    • assurer l’animation du Comité technique de coordination des études,
    • piloter la révision des règlements d’eau et des consignes de crue,
    • assurer l’information des tiers quant à l’état de remplissage et de vidange des lacs (bulletins mensuels, notes de situation, etc.),
    • vérifier la mise en œuvre de l’outil de gestion des données,
    • proposer et développer de nouveaux outils pour la gestion des lacs-réservoirs,
    • élaborer un programme visant à développer la production hydroélectrique sur les sites ;
  • Participer à la gestion des crues et des étiages, y compris en crise :
    • assurer la validation des bulletins de crue et des situations d’étiage,
    • participer à la veille téléphonique en lien avec l’exploitation et avec les services de l’État,
    • communiquer et informer sur la situation de remplissage des ouvrages ;
  • Implication dans les programmes d’actions de type PAPI :
    • assurer la bonne exécution des actions en charge de la DBH (inscription budgétaire,
    • demande de subventions,
    • suivi technique, concertation et communication) et apporter un appui technique pour les actions portées par d’autres partenaires ou directions sur les questions liées à l’hydrologie et l’hydraulique, ainsi qu’à l’évaluation quantitative des dommages occasionnés par les inondations ;
  • Mise en œuvre de la stratégie d’adaptation du bassin au changement climatique :
    • élaborer et piloter un programme d’actions visant en particulier à évaluer les impacts socio-économiques et environnementaux des étiages exceptionnels et à proposer des solutions d’adaptation au changement climatique en lien avec la gestion des ouvrages existants et l’aménagement de nouveaux sites ;
  • Assurer un rôle de référent technique sur les questions liées au fonctionnement hydrologique du bassin amont de la Seine et dans le domaine de l’hydraulique fluviale, tant en interne, auprès des autres directions (Exploitation / Appui aux territoires / Grands travaux), que vis-à-vis des partenaires extérieurs dont les services de l’État :
    • émission d’avis techniques et expertises ponctuelle sur certains dossiers,
    • développement de partenariats scientifiques et techniques,
    • veille technique portant notamment sur les évolutions réglementaires.
  • Organiser le suivi de l’acquisition des données hydrométriques nécessaires à la gestion des ouvrages hydrauliques ainsi que des données de qualité des eaux des lacs (laboratoire). Le cas échéant, investir des démarches de concertation à l’échelle des bassins versants alimentant les lacs pour améliorer la qualité des eaux des lacs.

Management

Le directeur de la DBH assure le management d’un chef de service hydrologie (service comportant six agents encadrés) et de l’équipe projet de la Bassée constituée d’un directeur adjoint du projet de la Bassée, de trois chefs de projet, d’un chargé de mission foncier et d’un chargé de mission Programme global de La Bassée. A ce titre, il veille au plan de charge de ces agents et à la bonne réalisation des missions qui leurs sont confiées, dans le respect des engagements budgétaire fixés. Il assure leur programme de formation et leur évaluation périodique.

Affectation

Direction générale des services
Direction de la Bassée et de l’hydrologie - 12, rue Villiot – 75012 PARIS

Profil du candidat

  • Cadre d’emploi des ingénieurs territoriaux (catégorie A)
  • Ingénieur hydraulicien et/ou professionnel de l’hydraulique fluviale

Expériences et compétences

  • Bon niveau d’expertise en hydrologie et en hydraulique fluviale, y compris en modélisation
  • Parfaite maîtrise des règles de la commande publique, de la maîtrise d’ouvrage publique et du fonctionnement des collectivités territoriales,
  • Solide expérience de la gestion par objectif, y compris de la conduite de projets complexes d’ingénierie,
  • Bonne connaissance du contexte réglementaire en matière de prévention des inondations et de gestion de l’eau
  • Connaissances souhaitées en matière d’utilisation d’outils SIG ou de modélisation.

Qualités requises

  • Aisance relationnelle (participation fréquente à des assemblées avec de multiples intervenants),
  • Aptitude rédactionnelle reconnue (rédaction de rapports et de notes techniques),
  • Habitude du travail en équipe et forte capacité d’encadrement et de pilotage d’une équipe technique,
  • Grande rigueur dans la gestion des dossiers et forte capacité d’organisation,
  • Bonne pratique de l'anglais souhaitée.

Particularité

Permis B obligatoire, déplacements en province (parfois quelques jours)

Rémunération

  • Statutaire, RIFSEEP
  • Prestations sociales (CNAS) + chèques déjeuner
  • Participation au financement des contrats de mutuelles labellisées et prévoyance (contrat de groupe)
  • Horaires variables, télétravail possible 1 à 2 jours/semaine
  • Astreinte de sécurité comité de direction 1 week-end / 6

 

Poste à temps plein à pourvoir en octobre 2022

Merci d’adresser votre candidature avec CV et lettre de motivation avant le 31 août 2022 à :
M. le Président de l’EPTB Seine Grands Lacs
Direction des Ressources Humaines
12, rue Villiot75012 PARIS
Ou Courriel


Pour tout renseignement, vous pouvez contacter :
Monsieur Baptiste BLANCHARD, Directeur général des services
Courriel