La Bassée, Travaux

Retour sur les travaux préparatoires du projet de la Bassée

Pour améliorer la protection de l’Île-de-France des crues débordantes de la Seine, l’Établissement Public Territorial de Bassin (EPTB) Seine Grands Lacs pilote et met en oeuvre actuellement le projet de La Bassée.

Publié le

 

Un projet avec une double mission : aménager des espaces en amont de la région parisienne pour retenir l’eau des crues, tout en valorisant un écosystème unique. Pour cela, la construction d’un espace endigué de 360 hectares et la reconstitution de mosaïques d’habitats typiques de la vallée alluviale de la Bassée sont prévus à partir de janvier 2022. Au préalable des travaux préparatoires sont nécessaires !
Dans ce nouveau numéro, retour en images sur les étapes importantes :

 

1. L'éradication de la renouée du Japon

La renouée du Japon est une espèce exotique envahissante qui pose un problème écologique entrainant la disparition de la flore locale, essentielle  l'équilibre de la biodiversité.

 

2.  Défrichement : acte 2

Un second défrichement en continuité de la première est nécessaire à la libération de la zone de travaux. La première s'est déroulée de janvier à mars.

 

 

3. Les fouilles archéologiques

Les fouilles archéologique sur une zone du projet de la Bassée vise à completer l'analyse des premiers vestiges lors du diagnostic archéologique mené en 2019.

 

 

Retrouvez en détail toutes les étapes ainsi que l'avancement de l'aménagement de la Bassée

Télécharger