Exploitation des ouvrages

Vous êtes ici

L'exploitation

L'exploitation des quatre lacs-réservoirs (Pannecière, Marne, Aube et Seine) constitue le coeur des missions fondamentales de l'EPTB. En première ligne en cas de crise, les femmes et les hommes de la direction de l'exploitation exercent, même en absence d'événement majeur, leur expertise au quotidien:

  • La gestion hydraulique des quatre ouvrages en application des règlements d'eau et des décisions du Comité technique de coordination (Coteco);
  • Le contrôle de ces ouvrages afin de s'assurer de leur niveau de sûreté et pour lequel un degré d'expertise élevé est requis;
  • L'entretien et la maintenance de ces ouvrages afin de les conserver dans un bon état de fonctionnement en toute circonstance.

Vidéo du fonctionnement d'un lac-réservoir

A savoir

Campagne de remplissage : mi-novembre à avril

Campagne de soutien d'étiage : mai à octobre

Un soutien d'étiage tardif peut être mis en oeuvre de novembre à décembre selon le niveau des débits naturels en rivière si celui-ci s'avère faible.

Le règlement d'eauLa courbe de remplissage

L'exploitation du lac-réservoir est déterminée par un règlement d'eau défini par arrêté préfectoral, établi après consultation des organismes de bassin et à l'issue d'une enquête publique. Ce règlement définit les différents volumes d'eau que doit contenir l'ouvrage ainsi que le débit minimum (débit réservé) à laisser dans la rivière et le débit maximum (débit d'écrêtement) à ne pas dépasser dans la mesure du possible.

 

Contrôle et sécurité des ouvrages

Au-delà des actions menées au quotidien, l'exploitation des ouvrages est également rythmée par :

  • Des visites techniques approfondies (VTA) qui sont effectuées sur les ouvrages. Ces visites sont organisées par les exploitants avec l'assistance d'un bureau d'études spécialisé et permettent d'identifier les désordres nouveaux et d'appréhender l'évolution des désordres anciens afin de proposer une programmation des réparations à venir en fonction de leur degré de priorité.
  • Les inspections annuelles menées par les services de l'Etat (DREAL) ayant pour objectif de s'assurer du bon état de fonctionnement et de surveillance des ouvrages.
  • Des examens techniques complets (ETC) des lacs-réservoirs qui sont réalisés dans le cadre d'inspection décennale des ouvrages hydrauliques, y compris des parties en eau ou difficilement accessibles sans moyens spéciaux.
Conformément à la réglementation, les barrages de l’EPTB Seine Grands Lacs  (hauteur supérieure à 20 m et volume supérieur à 15 hm3) font l’objet d’un Plan Particulier d’Intervention (PPI) intégré à l’Organisation de la Réponse de SEcurité Civile (ORSEC) et établi par la Préfecture.
Ce dispositif prévoit les mesures d’organisation de secours en cas de rupture du barrage. Des plaquettes d’information sur le risque sont également distribuées aux habitants impactés par l’onde de submersion consécutive à la rupture du barrage.
Dans ce cadre, Seine Grands Lacs a mis en place un système d’alerte téléphonique des populations en aval des ouvrages. Les Maires des communes concernées collectent les données téléphoniques des habitants qui souhaitent bénéficier de ce service gratuit.*
 
*Comme prévu par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, le bénéficiaire dispose du droit d’accès, de rectification ou de suppression des informations le concernant, droit qu’il peut exercer à tout moment auprès de EPTB Seine Grands Lacs - 8 rue VILLIOT - 75012 PARIS

Travaux en régie

C'est au rythme des saisons que les 39 agents entretiennent et surveillent quotidiennement le patrimoine très diversifié de l'EPTB, bucheronnage en hiver, fauchage et broyage au printemps et en été, nettoyage des ouvrages et des fossés à l'automne ou dégrillage des prises d'eau en période de fortes dérivations. C'est, en effet, plus de 12 000 ha de terrains en majeure partie composée d'espaces verts, 67 km de canaux, près de 40 km de digues, de nombreuses infrastructures en béton, un patrimoine bâti important ainsi qu'un parc d'engins agricoles dont il faut assurer la maintenance courante. C'est lors d'événements particuliers comme les crues, que les agents en astreinte 24h/24h pour des opérations de surveillance font preuve d'un savoir-faire et d'une disponibilité jamais pris en défaut.

Documentation

Pour aller plus loin

lac aube
Du ciel ou depuis le sol, découvrez le lac-réservoir Aube sous des perspectives tout à fait nouvelles et extraordinaires au travers d’une visite virtuelle à...
lac aube octobre 2015
Après la sécheresse du mois de décembre dernier qui a fortement affaibli le débit des rivières, les 4 lacs-réservoirs ont accusé, en ce début d’année 2016, un...
le site de la bassée
2015 a été l’année du choix du site pilote de la Bassée après une phase de concertation initiée en 2013. Elle a également permis de déterminer le programme de...