Révision à mi-parcours du PAPI de la Seine et de la Marne Franciliennes

Vous êtes ici
11/07/2016 PAPI Partager
Révision à mi-parcours du PAPI de la Seine et de la Marne Franciliennes

3 ans après sa labellisation, le Programme d’actions de prévention des inondations sera révisé pour sa deuxième phase 2017-2019. Cette révision vise notamment  à intégrer les dispositions du Plan de gestion des risques inondations (PGRI) et la Stratégie locale de gestion du risque inondation.

Face aux enjeux majeurs que constituent les inondations provoquées par les crues de la Seine et de la Marne en Ile-de-France, l’Etat soutient financièrement un Programme d’action de prévention des inondations (PAPI). L’EPTB Seine Grands Lacs, la Ville de Paris, et ses trois Départements membres – Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne  en  sont les maîtres d’ouvrages. D’une durée de 6 ans (2013-2019) il prévoit une révision à mi parcours fin 2016  et comporte sur la période 2014-2016, 68 actions labellisées pour un montant total de 33 404 500 euros HT (valeur 2013).
La révision  en cours d’instruction vise ainsi à intégrer notamment les dispositions du Plan de gestion des risques inondation (PGRI) et de la Stratégie locale de gestion du risque inondation (SLGRI) de la Métropole francilienne, les recommandations de l’étude publiée par l’OCDE en 2014, d’accueillir de nouveaux acteurs et d’ajuster les montants et le financement prévisionnels des actions. Elle permettra également  d’intégrer de nouveaux maitres d’ouvrages : Conseils départementaux, syndicats de rivières, syndicats d’assainissement, de traitement des déchets, Communautés d’agglomération, Communes et autres collectivités partenaires. Le programme d’actions sera donc à la mesure de ces nouveaux maitres d’ouvrages.

En conclusion,
La révision du PAPI de la Seine et de la Marne franciliennes vise à apporter une réponse :
- cohérente, car le PAPI s’inscrit, à l’échelle du bassin de risque, dans le nouveau cadre règlementaire (SNGRI, PGRI, SLGRI, SDAGE, etc. ),
- équilibrée, car il prévoit tout à la fois des mesures structurelles et non structurelles, conformément au cahier des charges type de l’appel à projet PAPI,
- adaptée, car il répond aux enjeux identifiés dans la SLGRI de la métropole francilienne,
- conforme, car il répond aux demandes formulées par la Commission mixte inondations du 19 décembre 2013.

 

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire