PAPI : les actions de l'EPTB Seine Grands Lacs

Vous êtes ici
23/03/2016 PAPI Partager
PAPI : les actions de l'EPTB Seine Grands Lacs

Dans le cadre du PAPI, 30 actions de sensibilisation sont portées par différents acteurs,  pour un budget de 3.6 M€ HT. 

  • Evaluation de la culture du risque inondation

Cette action doit contribuer à mieux appréhender les perceptions et les comportements de la population francilienne face au risque inondation. La commission mixte inondation (CMI) ayant souligné la nécessité de renforcer la cohérence des actions de sensibilisation, cette étude, portée par l'EPTB Seine Grands Lacs, vise à identifier les messages et les moyens de sensibilisation les plus efficaces en fonction des différents publics cibles (élus, scolaires, entreprises, citoyen, etc.).

  • Les repères de crue

Les repères de crue sont des macarons placés sur la façade de bâtiments qui témoignent des hauteurs atteintes par l’eau lors des crues passées. Ils sont un des moyens  permettant de faire vivre la mémoire des inondations et donc de sensibiliser le public. Plus que la simple pose de repères de crues, l’EPTB Seine Grands Lacs, aidé d’un prestataire, accompagnera les communes dans la conception et la mise en œuvre d’animation pédagogiques, artistiques et culturelles à destination de différents publics pour faire vivre ces repères de crues et ainsi améliorer la sensibilisation au risque.

  • Cartographie et modélisation de l’aléa inondation

La troisième action concerne l’amélioration de la connaissance de l'aléa. Elle a vocation à fournir des outils de modélisation en 2D des écoulements en cas de crue, à l’échelle de la région Ile-de-France, et notamment en zone urbaine dense. De plus, d’ici 18 mois, les outils nouvellement créés permettront de produire des cartes plus fines de représentation de la crue.

  • Le site pilote de la Bassée

Le site pilote de la Bassée a pour objectif de compléter le dispositif existant d’écrêtement des crues et de valoriser des secteurs où la qualité écologique peut être améliorée. La phase achevée en 2015 consistait à définir un site pilote ; les prochaines étapes techniques sont basées sur des reconnaissances préalables (faune et flore, qualité de l'eau, état des nappes, géotechnique) étalées jusqu'à la fin 2019, ainsi que sur l'élaboration d'avant-projet et d'études d'incidence. Les étapes d'enquête publique et d'autorisation administrative sont programmées en 2021.

La lettre du site pilote de la Bassée n°2

  • Animation de réunions de groupes de travail
  • Etude de la propagation de la nappe alluviale de la Seine en cas de crue
  • Cartographie et modélisation des inondations
  • Sensibilisation et formation au risque d’inondation
  • Mise en place d’un centre de ressources web (mis en œuvre fin 2016)
  • Outils opérationnels de gestion du risque (PCS, PCA et diagnostics de vulnérabilité).

En savoir plus :

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire