le printemps des mares

Vous êtes ici
27/03/2019 Environnement Partager
le printemps des mares

A 22h58, le mercredi 20 mars, heure de Paris, commençait officiellement le printemps ! Tout était prêt à temps …pour accueillir les habitants des 154 mares de l’EPTB.

Près du lac du Temple, les mares de la restitution Auzon mais aussi la mare du PK0 (première mare de la digue de Brévonnes) ont fait de l’objet de travaux de « réglage » de niveau d’eau avant l’arrivée des amphibiens. Le but était de faire monter le niveau d’eau dans ces mares pour augmenter les capacités d’accueil en superficie et surtout empêcher que les mares ne s’assèchent trop vite menaçant le succès de reproduction des amphibiens.

Avant ces réglages de dernières minutes, d’importants travaux de restauration avaient été réalisés lors des automnes précédents : recreusement, suppression des saules envahissants, reprofilage des berges. Afin de vérifier l’efficacité des mesures écologiques entreprises, un inventaire des populations d’amphibiens a été conduit par la technique de l’ADN environnemental qui a permis de reconfirmer la présence des espèces suivantes : triton palmé, grenouille verte, grenouille agile, grenouille rousse et le très rare triton crêté !

En 2019, un recensement complémentaire des mares sera conduit le long des canaux d’amenée et de restitution du lac du Der dans le cadre d’actions futures en lien avec la trame verte et bleue à déployer sur la région grand Est.

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire