Etre performant pour les mesures de bas débit

Vous êtes ici
08/11/2019 Vie de l'EPTB Partager
Etre performant pour les mesures de bas débit

Grâce aux pluies de la fin d'octobre, la rivière Aube a plus que doublé son débit en 5 jours : de 3 m3/s  ( le 31/10/19) à 11 m3/s ( le 3/11/19). Cette mesure a pu être constatée à Dienville à l’aval de l’ouvrage de prise d’eau de Jessains par les agents de l’EPTB lors de la campagne de mesures des cours d’eau qu’ils effectuent régulièrement. Cette campagne de mesure a pour but de vérifier les valeurs données par les sondes qui enregistrent en continu les débits et voir s’il n’y a pas d’anomalies (branchage coincé, panne, dégradation…).

En effet, en période de très basses eaux comme, les mesures peuvent être erronées en raison de la faible profondeur d’eau. Pour pouvoir être performants dans les mesures ; les agents se forment chaque année lors d’une session d’intercomparaison qui réunit la plupart des jaugeurs de France.

La session d’intercomparaison consiste à effectuer des séries de mesures de débit avec différents outils (micro moulinet, échodoppler) pour mesurer les débits. En 2019, ce sont près de 40 personnes spécialisées dans la mesure des débits qui se sont rendues sur la Loire pour mesurer les faibles débits. Cet exercice sorte de challenge en équipe a permis d’effectuer 36 traversées de la Loire (6 mesures en 6 passages) pour appréhender le débit en vigueur à l’aval du barrage de Villerest.
Les résultats de l’équipe de l’EPTB sont fiables à 99%, l’EPTB s’est placé dans le trio gagnant des équipes concourantes. Le matériel et les équipes sont solides en particulier pour mesurer les débits d’étiage sur l’Aube et ailleurs dans le bassin.

En 2020, la session d’intercomparaison sera organisée par l’EPTB au droit de ses ouvrages.

 


Session d’intercomparaison sur la Loire

Laisser un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire