BILAN DE LA GESTION DES LACS-RESERVOIRS du 1er au 17 janvier 2018

Vous êtes ici
17/01/2018 Inondation Partager
BILAN DE LA GESTION DES LACS-RESERVOIRS du 1er au 17 janvier 2018

En conséquence de la pluviométrie intense de fin décembre/début janvier représentant l’équivalent d’un mois de pluie sur la période du 29 décembre au 5 janvier, des crues importantes se sont formées à l’amont des lacs-réservoirs.

Sur ces secteurs, les débits sont largement supérieurs aux débits de juin 2016 et équivalents voire supérieurs à ceux de mai 2013. Les pointes correspondent à une crue de période de retour 10 ans à 20 ans.

Les lacs ont stocké l’excédent de débit, conformément aux règles de gestion et ont ainsi permis de maintenir un débit stabilisé à l’aval. Le volume maximum stocké a représenté 511 millions de m³ le 14 janvier, soit un excédent de 207 millions de m3 par rapport aux objectifs du moment. Le maximum de débits dérivés dans les lacs a été supérieurs à 550 m³/s, ce qui a permis globalement, une réduction de plus de 50 % des débits amont.

 

Pluviométrie

Le bassin de la Seine a connu un mois de décembre très arrosé avec des cumuls mensuels supérieurs de 30 à 60 % aux normales saisonnières, ce qui a contribué à la saturation des sols.
Depuis le 29 décembre, plusieurs dépressions se sont enchainées, entrainant des précipitations intenses et généralisées sur l’ensemble du bassin-versant de la Seine amont. A titre d’illustration, les précipitations sur la période du 29 décembre au 4 janvier ont représenté 83 mm à Langres, soit l’équivalent du mois de janvier accumulé en 6 jours.
Le bassin a connu une accalmie la deuxième semaine de janvier sans pluie significative, mais un nouvel épisode pluviométrique est en cours depuis 2 jours.

Réaction des cours d’eau

Les cours d’eau ont fortement réagi aux précipitations, intervenant sur des sols déjà saturés.
Les pointes de crue ont été observées sur la période du 5 au 7 janvier.

Le tableau ci-dessous présente les débits de pointe maximum atteints :

Lac

Rivière

Station

Date

Débit de pointe (m³/s)

Temps de retour

Pannecière

Yonne

Pannecière

05/01/2018 à 08h00

50

10 ans

Marne

Marne

St Dizier amont prise

06/01/2018 à 12h00

375

10 ans

Blaise

Louvemont

07/01/2018 à 08h00

45

10 ans

Aube

Aube

Bar/Aube

07/01/2018 à 10h00

185

20 à 50 ans

Seine

Seine

Bar/Seine

07/01/2018 à 17h00

220

10 ans

 

En Île-de-France, les affluents franciliens ont réagi dans un premier temps à ces précipitations, entraînant une hausse des rivières principales. Ainsi le tronçon Marne aval est en vigilance jaune depuis le 2 janvier et Paris depuis le 3 janvier.
Suite à l’arrivée des flux provenant de l’Yonne, le niveau de la Seine a poursuivi sa hausse pour atteindre une pointe à 4,10 m au pont d’Austerlitz le 10 janvier, soit un débit de 1 180 m³/s, alors que ce débit était de l’ordre de 520 m3/s le 29 décembre dernier.
Pour mémoire, en juin 2016, le niveau à Paris a atteint 6,10 m et 8,62 m en janvier 1910.

Gestion des lacs-réservoirs

Les quatre lacs-réservoirs ont stocké une partie du débit depuis le début de l’évènement, et leur action s’est intensifiée au fur et à mesure de l’augmentation des débits en rivières.

La gestion des ouvrages a mobilisé pendant toute la première semaine de janvier, week-end compris, une trentaine d’agents de l’EPTB Seine Grands Lacs, avec un dispositif d’astreinte 24 heures sur 24, et a notamment nécessité des opérations de dégrillage en continu sur les prises d’eau Marne et Seine en particulier. Sur le lac Seine, les débits qui ont transité via le canal d’amenée (140 m3/s en pointe auquel se sont ajoutés jusqu’à 20 m3/s d’apports intermédiaires) sont les plus élevés jamais observés depuis la mise en service de l’ouvrage en 1966. Pendant toute la durée de l’événement, les débits prélevés ont permis de maintenir un débit en aval des lacs-réservoirs conforme aux règles de gestion.
Les débits de prise ont été augmentés en suivant l’évolution du débit amont au cours de l’événement.

Le tableau ci-dessous reprend les dates à partir desquelles les débits de prise ont été renforcés pour limiter le débit en aval des ouvrages.

 

Marne

Seine

Aube

Pannecière

Débit de référence

160 m³/s à l’aval de l’ouvrage

120 m³/s à Troyes

130 m³/s à la confluence avec la Voire

16 m³/s

Période d’action des lacs-réservoirs

04 janvier 2018 -->

11 janvier 2018

04 janvier 2018 –>

13 janvier 2018

05 janvier 2018 -->

12 janvier 2018

31 décembre 2017-->

12 janvier 2018

 

 

Le tableau ci-dessous reprend les maximums atteints sur la période :

 

 

 

 

 

 
 
A la faveur de la baisse des débits amont et en prévision de l’épisode de pluie prévue cette semaine, un délestage a été mise en place depuis le 14 janvier. Ce déstockage a été conduit de manière à maintenir des débits en aval des restitutions inférieures aux débits imposés par les règlements d’eau. Le débit total de restitution a atteint un maximum de 56 m³/s le 15 janvier, et a permis de libérer un volume de 6 millions de m³.
Suite aux nouvelles précipitations enregistrées depuis lundi 15 janvier, les restitutions ont été réduites et interrompues dès le 17 janvier.

Action des lacs réservoirs en Ile-de-France

L’effet de l’action des lacs sur la région Ile-de-France a été le plus fort autour du 15 janvier soit environ 8 jours après le passage des pointes de débits sur les lacs de Champagne, compte tenu des temps de propagation entre les ouvrages et la région parisienne. Le tableau suivant reprend l’impact maximum modélisé des lacs-réservoirs en région parisienne et l’impact sur les débits de pointe :

 

Gournay

(Marne)

Corbeil 

(Seine)

Paris Austerlitz

(Seine)

Diminution maximum estimée en hauteur (cm)

87 (16 janvier)

83 (15 janvier)

85 (16 janvier)

Diminution maximum estimée de débit (m³/s)

135

143

257

Diminution estimée en hauteur à la pointe de crue (cm)

79

47

44

Ecrêtement estimé de la pointe de crue (m³/s)

119

103

160

 

Pendant l'épiosde de crue, l'EPTB a publié régulièrement des point sur la situation et la gestion des lacs-réservoirs et des bulletins de situation

Point sur la gestion des lacs au 5 janvier 2018

Point sur la gestion des lacs au 8 janvier 2018

Point sur la gestion des lacs au 12 janvier 2018

info lacs en crue n°1

info lacs en crue n°2

info lacs en crue n°3

info lacs en crue n°4

 

Zoom Lebron Soldiers IX 9
Laisser un commentaire

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour laisser un commentaire